Our History

Dr Frank Hayden

Au début des années 60, des tests effectués sur des enfants ayant une déficience intellectuelle ont révélé qu'ils étaient deux fois moins en forme que leurs camarades non handicapés. On a supposé que leur faible niveau de forme physique était une conséquence directe de leur handicap. Un chercheur et professeur de Toronto, le Dr Frank Hayden, a remis en question cette hypothèse.

En travaillant avec un groupe témoin d'enfants suivant un programme de conditionnement physique intensif, il a démontré que, si on leur en donnait l'occasion, les personnes ayant une déficience intellectuelle pouvaient devenir en bonne forme physique et acquérir les compétences physiques nécessaires pour faire du sport.

Ses recherches ont prouvé que les faibles niveaux de forme physique et le manque de développement des capacités motrices chez les personnes ayant une déficience intellectuelle n'étaient rien d'autre que le résultat d'un style de vie sédentaire. En d'autres termes, leur déficience intellectuelle les excluait des types d'activité physique et d'expérience sportive auxquels les autres enfants ont facilement accès.

Inspiré par ses découvertes, le Dr Hayden a commencé à chercher des moyens de mettre sur pied un programme sportif national pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. C'est un objectif qu'il a fini par atteindre, mais pas au Canada. Son travail a attiré l'attention d'Eunice Kennedy Shriver et de la Fondation Kennedy à Washington, D.C., et a mené à la création des Olympiques spéciaux. Les premières compétitions sportives organisées sous la bannière des Olympiques spéciaux ont eu lieu au Soldier's Field de Chicago en 1968. Pour s'assurer que le Canada soit représenté, le Dr Hayden fait appel à un vieil ami, Harry « Red » Foster.


Harry « Red » Foster

Le regretté Harry « Red » Foster était un sportif hors pair, un célèbre radiodiffuseur, un homme d'affaires prospère et un humanitaire dont le travail inlassable au nom des personnes ayant une déficience intellectuelle lui avait déjà valu une renommée internationale. Inspiré par le dévouement de sa mère envers son jeune frère, qui était à la fois aveugle et handicapé intellectuel, M. Foster a commencé très tôt dans sa carrière à consacrer une grande partie de son temps, de son énergie et de sa fortune à la résolution des problèmes auxquels sont confrontés les personnes ayant une déficience intellectuelle et leurs familles.

Accompagnant une équipe de hockey en salle de Toronto aux premiers Jeux de Chicago, « Red » a rapidement vu dans les Olympiques spéciaux une autre occasion d'améliorer la vie des Canadiens ayant une déficience intellectuelle. À son retour au Canada, il entreprend de jeter les bases du mouvement des Olympiques spéciaux. L'été suivant, en 1969, le premier événement canadien des Olympiques spéciaux a eu lieu à Toronto. À partir de ces débuts modestes, le mouvement des Olympiques spéciaux s'est rapidement répandu dans tout le pays et est devenu l'organisation sportive nationale qu'il est aujourd'hui.